All You Need
In One Single
Theme.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat
Search here:
 

Historique

Historique de l’Opéra de Québec

L’année 1983 marque une étape décisive dans l’histoire de l’art lyrique à Québec. Après les efforts et le travail des pionniers du Théâtre lyrique de Nouvelle-France, de l’Opéra du Québec, puis ceux de la Société lyrique d’Aubigny pour soutenir la cause de l’opéra à Québec, naît la Fondation de l’Opéra de Québec (7 janvier 1983) qui mène à la création de la Corporation de l’Opéra de Québec (16 novembre 1983), dont la mission est de produire des spectacles d’opéra professionnels à Québec.

L’Opéra de Québec se donne pour objectif de présenter au public deux ouvrages du grand répertoire par saison et ce, en privilégiant les talents de la Vieille Capitale. La première production de la nouvelle compagnie (mai 1985), Madama Butterfly de Puccini, remporte un vif succès, dû en bonne partie à la magnifique performance de la soprano Evelyne Brunner dans le rôle-titre.

Des vœux de succès fuseront de partout pour venir appuyer cette nouvelle initiative : Luciano Pavarotti, Jessye Norman, Placido Domingo, Jon Vickers, Wilhelmenia Fernandez, Pierrette Alarie et Léopold Simoneau. Et le soir de la première, l’Opéra de Québec présente sa production avec un procédé avant-gardiste en ayant recours aux surtitres en français, une première non seulement au Québec, mais dans le monde de la francophonie.

Depuis ses débuts sous la direction du ténor et chef d’orchestre Guy Bélanger, l’Opéra de Québec s’est consciencieusement employé à encourager et à promouvoir les talents québécois et a donné à plusieurs chanteurs de la région une première véritable occasion professionnelle de se démarquer. Parmi ces chanteurs, mentionnons Sonia Racine, Lyne Fortin, Hélène Fortin, Agathe Martel, Odette Beaupré, Monique Pagé, Louis Langelier, Jean-François Lapointe, Claude Robin-Pelletier et plusieurs autres. Ces jeunes voix ont également profité de l’expérience d’artistes chevronnés, tant québécois qu’internationaux : Colette Boky, Joseph Rouleau, Robert Savoie, Claude Corbeil, Gaétan Laperrière, Bernard Turgeon, Yves Cantin, Pierre Charbonneau, Theodore Baerg, Brett Polegato, Jean Stilwell, Peter Strummer, Maria d’Aragnès, John Cheek, Stephen Powell, Leslie Richards, Jianyi Zhang, Audrey Stottler, John Fanning, Richard Fredricks, Kevin Glavin, Joanne Kolomyjec, Brenda Harris, Russell Braun et tant d’autres.

Côté mise en scène, de grands noms se sont associés aux productions de l’Opéra de Québec : Pierrette Alarie, Irving Guttman, Antonello Madau Diaz, Albert Millaire, Peter Symcox, Bernard Uzan, Brian MacDonald, Brian Deedrick, Serge Denoncourt, Jacques Leblanc, John Pascoe, Louise Marleau.

L’arrivée de Bernard Labadie et de Grégoire Legendre à la barre de la saison 1994-1995 allait marquer un tournant par une amorce de changement principalement orientée sur l’élargissement du répertoire et le rajeunissement de l’approche scénique, le tout dans un esprit d’ouverture et de respect de la tradition.

Avec l’avènement de la technologie informatique, l’Opéra de Québec, conscient de l’importance de stimuler la jeune génération à l’art lyrique, a décidé d’apporter sa contribution au développement éducatif des jeunes en suscitant leur intérêt par le biais d’activités hors de l’ordinaire. La première activité visait à ouvrir au jeune public (secondaires I à V) les répétitions générales. Depuis le printemps 1999, c’est plus de 40 000 jeunes de la région qui se sont initiés ainsi à l’opéra. La deuxième activité étant le concours « Dessine-moi un opéra » (de 2000 à 2004) qui s’est révélé être une façon très originale pour la jeunesse (écoles primaires) de la région de Québec, non seulement de s’intéresser à l’opéra, mais aussi de faire partie de l’équipe de production par la réalisation des décors et des costumes à partir de leurs dessins. C’est ainsi que pendant quatre saisons, l’Opéra a pu réaliser quatre productions : La flûte enchantée de Mozart (juin 2000), Hänsel et Gretel de Humperdinck (octobre 2001), L’enlèvement au sérail de Mozart (mars 2003) et L’elisir d’amore de Donizetti (mars 2004).

Bernard Labadie aura assuré la direction artistique et musicale jusqu’à la fin de la saison 2002-2003, alors que Grégoire Legendre prend sa relève à la direction artistique, en plus de ses fonctions à la direction générale. C’est sous sa gouvernance qu’a eu lieu la première mondiale de Starmania opéra de Luc Plamondon et Michel Berger au printemps 2008. Par la suite, Robert Lepage signait la mise de son programme double Le château de Barbe-Bleue de Bartók et Erwartung de Schönberg pour la première fois à Québec. Et en novembre 2009, l’Opéra de Québec se voyait honoré au Gala des Prix d’excellence des arts et de la culture, en recevant le Prix Ville de Québec pour la venue du Concours international de chant Operalia de Plácido Domingo en 2008 ; ce prix visant à couronner les efforts et à souligner l’excellence du travail d’un organisme culturel professionnel.

En 2011, Grégoire Legendre lance le premier Festival d’opéra de Québec en mettant de l’avant une programmation qui s’échelonne sur 2 semaines. C’est ainsi que le public de Québec aura pu assister en première canadienne à Une flûte enchantée d’après l’œuvre de Mozart et dans une adaptation de Peter Brook, en première québécoise au Rossignol et autres fables de Stravinski dans une mise en scène de Robert Lepage, et autour de ces deux grandes productions se seront greffés d’autres événements très courus. Le Festival reçoit le Prix Opus 2011 « Concert de l’année à Québec » pour le Rossignol et autres fables.

Le Festival d’opéra de Québec perdure depuis ce temps et a permis de voir et d’entendre de grandes productions destinées notamment au Metropolitan Opera de New York telles que The Tempest de Thomas Adès, La damnation de Faust de Berlioz et L’amour de loin de Kaija Saariaho, toutes dans des mises en scène de Robert Lepage.

Productions de l’Opéra de Québec (1985 - )

Mai 1985 : Madama Butterfly
1985-1986 : Norma / Carmen
1986-1987 : La fille du régiment / La bohème
1987-1988 : Le nozze di Figaro / Faust
1988-1989 : Manon / Samson et Dalila
1989-1990 : Rigoletto / Cavalleria Rusticana – Pagliacci
1990-1991 : Lucia di Lammermoor / Les contes d’Hoffmann
1991-1992 : Die Zauberflöte/ Il barbiere di Siviglia / Tosca
1992-1993 : L’elisir d’amore / La traviata
1993-1994 : Les pêcheurs de perles / Aida
1994-1995 : Mignon / La belle Hélène / Nabucco
1995-1996 : Così fan tutte / Carmen
1996-1997 : Cenerentola / La bohème
1997-1998 : Faust / Les grandes voix du Québec / Le nozze di Figaro
1998-1999 : Don Pasquale / Madama Butterfly
1999-2000 : L’Italiana in Algeri / La traviata / Projet spécial : Die Zauberflöte
2000-2001 : Norma / Tosca
2001-2002 : Hänsel und Gretel / Don Giovanni / Il barbiere di Siviglia
2002-2003 : La veuve joyeuse / Die Entführung auf dem Serail / Rigoletto
2003-2004 : Turandot / Le Gala / L’elisir d’amore / Manon
2004-2005 : Un ballo in maschera / Le Gala / Les contes d’Hoffmann
2005-2006 : Madama Butterfly / Le Gala / Carmen
2006-2007 : La bohème / Le Gala / Roméo et Juliette
2007-2008 : Otello / Le Gala / Starmania opéra
2008-2009 : Barbe-Bleue et Erwartung / Le Gala / Cavalleria Rusticana – Pagliacci
2009-2010 : Aida / Le Gala / Lucia di Lammermoor
2010-2011 : Il trovatore / Le Gala / La chauve-souris
2011-2012 : Eugène Onéguine / Le Gala / Falstaff
2012-2013 : La traviata / La vie parisienne
2013-2014 : Madama Butterfly / Macbeth
2014-2015 : La veuve joyeuse / Tosca
2015-2016 : Die Zauberflöte / La bohème
2016-2017 : Suor Angelica – Gianni Schicchi / Il barbiere di Siviglia
2017-2018 : Rigoletto / Carmen

Prix Raoul-Jobin (1985 - 1999)

Prix en l’honneur du grand ténor de Québec et remis à l’issu d’un concours de chant devant jury.

1985 : Sonia Racine
1986 : Lyne Fortin, ex aequo avec Hélène Fortin
1987 : Jean-François Lapointe
1988 : Mario Tremblay
1989 : Agathe Martel
1990 : Renée Lapointe
1991 : Monique Pagé
1992 : Annie Larouche
1993 : Luce Vachon
1994 : Sophie Marie Martel
1995 : Guylaine Girard
1996 : Marie-Hélène Couture
1997 : Joane Bellavance
1998 : Marie-Josée Lord
1999 : Nancy Coulombe

Prix d’excellence (1990 - )

Prix de la Fondation de l’Opéra de Québec remis dans le cadre des Prix d’excellence des Arts et de la Culture.

 

Prix de scènePrix hors scène
1990Sonia RacineDenis Guérette
1991École de musique de l’Université LavalDominique Lemay
1992Lyne FortinSylvain Doyon
1993Jean-François LapointeGuy Bélanger
1994Renée LapointeMarc Bégin
1995Sonia RacineLouise Courville
1996L’Atelier lyrique du ConservatoireArthur Labrie
1997Monique PagéSerge Denoncourt
1998Guy LavigneClaude Gosselin
1999Monique Pagé Mario Dufour – Festival de musique sacrée
2000Hélène FortinLe chœur Les Rhapsodes
2001Gisèle PettigrewPierre Boutet
2002Non attribuéYves Cantin

À partir de 2003, la Fondation remet un seul et unique prix.

2003 : Jacques Leblanc
2004 : Agathe Martel
2005 : Marie-Josée Lord
2005 : Hélène Guilmette
2006 : Lyne Fortin
2007 : Serge Gingras
2008 : Jean-Guy Gingras
2009 : Lyne Fortin
2010 : Jean-Paul Cloutier
2011 : La brigade lyrique (Composée de jeunes chanteurs de la relève : Judith Bouchard, soprano; Priscilla Ann Tremblay, mezzo; Keven Geddes, ténor; Jonathan Bédard, baryton et les deux pianistes accompagnateurs : Jean-François Mailloux et Anne-Marie Bernard)
2012 : Robert Lepage
2013 : Robert Huard
2014 : Réal Toupin
2015 : Guy Lessard
2016 : Nathalie Magnan