All You Need
In One Single
Theme.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat
Search here:
 

Les composantes

L’orchestre

Dans la présentation d’un opéra, l’orchestre se trouve placé dans la fosse, c’est-à-dire sous la scène et sous les chanteurs.

L’Opéra de Québec, pour la participation musicale, fait appel à l’Orchestre symphonique de Québec, formé pour l’occasion d’une soixantaine d’instrumentistes. Le rôle de l’orchestre est essentiel à l’ensemble pour donner l’impulsion aux chanteurs et aux choristes et les soutenir musicalement.


Le chœur

Le chœur peut représenter toutes sortes de personnages divers mais le plus souvent, il figure le peuple, des villageois et/ou des soldats dans l’histoire. Les choristes chantent tous ensemble, tel un seul personnage et servent à résumer ou commenter l’intrigue. Le Chœur de l’Opéra de Québec est composé de chanteurs professionnels. Selon les opéras, la grosseur du chœur peut varier entre 12 et 60 choristes.


La régie

C’est de là que tous les contrôles des décors et des éclairages se font, que toutes les directives d’entrées, de sorties et de mouvements de scène sont données. C’est le régisseur en chef qui donne le départ du spectacle, le lever du rideau, les changements d’éclairages et de décors. Les assistants régisseurs, cachés de chaque côté de la scène (dans les coulisses), donnent les entrées pour les solistes ou tout autre élément du spectacle. Tout est mesuré au chronomètre, à partir de la partition de l’œuvre.


La logistique

Des mois à l’avance, la direction artistique et générale voit à l’engagement du metteur en scène, des solistes et des choristes, à la location ou la fabrication des décors et des costumes.

Rappelons que l’Opéra de Québec emploie jusqu’à 250 personnes par production. Parmi eux, on retrouve chanteurs, instrumentistes, choristes, pianiste-répétiteur, régisseurs, costumiers, accessoiristes, maquilleurs, coiffeurs, danseurs, figurants, machinistes, éclairagistes, sonorisateurs, projectionnistes, habilleurs et personnel d’administration.

Trois semaines avant la première, les répétitions commencent. Les solistes et le chœur travaillent séparément de l’orchestre jusqu’à l’Italienne, qui est une répétition sans costumes mais où tous les raccords entre les deux groupes sont faits une première fois. Puis, une pré-générale est faite, ensuite la générale, et enfin la première!

Avant les représentations, les solistes peuvent arriver jusqu’à 4 heures à l’avance pour le maquillage et les costumes. Les choristes doivent être présents au Grand Théâtre environ une heure à l’avance pour se faire maquiller, s’habiller et réchauffer leur voix.

Les instrumentistes doivent, quant à eux, être présents 30 minutes avant le lever du rideau.